Revenir au site

Être confiné ne veut pas dire

être isolé!

Commencez à discuter avec votre Juge Interne

La période actuelle est exceptionnelle.

À priori, peu d’entre nous ont déjà vécu pareille situation.

Certains se sont adaptés et ont perçu une opportunité de se saisir du temps qui leur est « offert ».

D’autres ont eu et ont peut-être encore du mal à s’adapter à ce bouleversement majeur.

À ceux là, qui développent souvent une anxiété sourde, je ne vous dirai pas de lâcher prise et prendre du recul. L’injonction, bien que pertinente, est rarement porteuse de sens dans sa forme brute. J’aimerais cependant partager quelques points de réflexion avec vous (c’est un peu mon coeur de métier, mon ADN de coach)

  • Essayez d’identifier ce qui vous angoisse (quoi?)
  • Que pouvez-vous y faire? Je vous mets mon billet que la source de ces angoisses est liée à des incertitudes (que nous réserve l’avenir ? Quand est-ce que tout redeviendra normal ? Est-ce que tout redeviendra normal ?…)

Souvenez-vous de ce que dit ce bon vieux Maître Yoda : «Difficile à voir! Toujours en mouvement est l’avenir!»

Vous pouvez vous éreinter à tenter de planifier et de sécuriser ce futur insondable en l’état. Vous ne pouvez faire que des paris, des hypothèses ou des suppositions. Vous risquez donc de mobiliser beaucoup de ressources en vain et de vous épuiser.

Difficile de se sentir au mieux lorsqu’on est épuisé…

Au fur et à mesure, vous vous rendrez compte que le rayon de votre sphère de pouvoir est momentanément restreint.

Ce qui ne signifie pas que vous êtes impuissant!

Le 1er bénéficiaire de votre pouvoir d’action… c’est vous!

Profitez du temps qui vous est accessible pour prendre soin de vous : faire ce que vous aimez, identifier vos sources de plaisir, reprendre contact avec ceux qui comptent pour vous et que vous aviez perdus de vue…

Vous hésitez à appeler ou à envoyer un message?

Peut-être que votre Juge Interne vous joue un tour.

Je m’explique : nous grandissons en intégrant des croyances, des convictions, des modèles. C’est une partie de ce qu’on appelle Culture.

Avez-vous intégré quelquechose du genre : « La vie ne fait pas de cadeaux », « il ne faut compter que sur soi », « on est jamais mieux servi que par soi-même », « la vie donne des coups, il faut se relever et avancer »…?

Si c’est le cas, vous êtes bienvenu dans le club des Sois Fort!

Batman, Cyrano De Bergerac, Mohamed Ali, Erin Brokovitch et tout un tas de héros ou de personnes publiques font partie de ce Club

Leur point commun est de se débrouiller seuls. Ils n’appellent pas à l’aide car dans ce cas… Ils ne seraient plus Forts… Logique!

À situation exceptionnelle, adaptation exceptionnelle

Pour pouvoir vous adapter au confinement sans vous laisser engloutir dans ce trou sombre qui vous appelle de sa voix hypnotique, il vous faut impérativement faire le point sur vous :

  • Ce que vous aimez
  • Ce que vous n’aimez pas
  • Ce que vous savez faire
  • Ce que vous n’avez jamais osé faire (Et pourquoi donc?)
  • Ce que vous pouvez faire...

Prenez conscience des limites que votre Juge vous impose comme des vérités indiscutables et commencez à en discuter avec lui: « Pourquoi je n’appellerais pas untel ? » « Qu’es-ce que je risque? »

On peut être Fort et avoir besoin d'être entouré pour être Mieux.

Ce n'est pas antinomique! (c'est même salutaire)

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK